Tout savoir pour se ventiler ou se chauffer!

____________________________________________________________________________________________

Pourquoi choisir un poêle à bois ?



Le chauffage classique coûte de plus en plus cher


Utiliser un chauffage au bois est une solution efficace pour chauffer son habitat à moindre coût. Respect de l'environnement par l'utilisation d'un combustible 100% naturel et écologique : le bois. En effet, le bois en tant que source d'énergie naturelle renouvelable, est très peu polluant.

Quels sont les avantages liés à son utilisation ?


Grande inertie :
Le poêle à bois mettra un certain temps avant d'obtenir sa puissance maximale, mais une fois celle-ci obtenue, vous profiterez d’une chaleur constante dans votre habitat et qui diminuera crescendo dans le temps si elle n’est pas entretenue. Rendement thermique allant de 70 à 85% Le rendement thermique correspond en pourcentage à la productivité du poêle à bois par rapport à sa puissance

Ex : Prenons l’exemple du poêle à bois SOLOGNE, d’une puissance de 8 kilowatts pour un rendement de 75%. On considèrera que celui-ci restituera une puissance moyenne équivalente à 75% de 8Kw.


On peut donc considérer que pour les poêles à bois en fonte, la restitution de chaleur est très importante et notamment grâce à la fonte qui conserve au mieux la chaleur dégagée. Autonomie maximale de 10 heures en allure lente Il est possible d’utiliser le poêle à bois de plusieurs manières : En fonctionnement "Intermittent" ou "Continu", ce qui a une incidence sur l’autonomie de chauffe :
  • Fonctionnement Intermittent : nécessite un rechargement toutes les heures avec de petites quantités de bois. Il faut privilégier ce mode de fonctionnement particulièrement performant et respectueux de l’environnement.
  • Fonctionnement Continu : utilisé quand les contraintes de l’intermittence ne peuvent être respectées où qu’une puissance réduite est recherchée. Dans ce cas, la pleine puissance peut être obtenue sur une durée de 3 heures, et une allure réduite, à faible puissance et pour 10 heures, est possible.
Exemples de poêles proposant ces 2 modes de fonctionnement : Sologne, Modena, Ashford, Chamane, Sedan15, Gaya, Oriya, Itaya Plusieurs utilisations possibles : chauffage principal et chauffage d’appoint : Les poêles à bois conviennent à tout type d’utilisation, quel que soient leur puissance et leur rendement puisqu’il est possible d’agir sur la puissance de chauffe au niveau du chargement et du mode de fonctionnement.

Quels sont les critères à prendre en compte pour le choix d'un poêle à bois ?

  • La puissance en kW : La puissance, qui est un transfert d’énergie dans le temps, d’un poêle à bois varie de 3 à 15 kilowatts. Les puissances fournies sont les puissances nominales.
  • La puissance nominale La puissance nominale est la seule annonce de puissance qui soit conforme à la norme NF D35376 (norme concernant tous les foyers/inserts bois et charbon). Cette puissance nominale est la puissance réelle obtenue par l’utilisateur dans les conditions normales d’utilisation. Celle-ci est la seule qui permette de répondre aux besoins des utilisateurs.
  • Il ne faut donc pas confondre puissance nominale et puissance maximale puisque l’on constate logiquement des écarts importants entre les deux. Il faut savoir que la puissance maximale peut atteindre 250% de la valeur nominale annoncée mais n’être obtenue que sur un temps très court.

  • Ex : Le poêle à bois Itaya, proposant une puissance nominale de 15kW. Cela signifie que le chauffage produira 15 kilowatts d'énergie en mode de fonctionnement normal.
  • Le rendement thermique Pourcentage de chaleur restituée en moyenne par le poêle à bois. Cette notion est également et surtout importante pour le calcul de la surface de chauffe

Ex: Le SEDAN 10 (photo ci-contre), dispose d’une puissance de 10kW pour un rendement thermique exceptionnel de 81%. Cela signifie que ce poêle va en moyenne restituer 81% de 10kW soit 8.1kW (en terme de puissance, tout en sachant que la puissance nominale/réelle est bien égale à 10kW).
  • L’autonomie du corps de chauffe Il s’agit du temps de chauffe que peut procurer le poêle à bois à son utilisateur

  • Quelle puissance choisir ?



    Ordre de grandeur à retenir : pour une habitation avec une hauteur de plafond de 2,5 mètres, normalement isolée, il faut compter 1kW pour 10m². Attention ! Ce calcul ne donne qu’un volume approximatif puisqu’il ne tient pas compte du rendement du poêle à bois.


    Ex : Le poêle à bois GAYA offre une puissance de 15kW pour un rendement de 75.1%. Selon le calcul simplifié, on peut imaginer qu’il peut chauffer jusqu’à 15x10m² soit 150m².


    Néanmoins, ce calcul ne tient pas compte du rendement… La surface de chauffe idéale que peut couvrir ce chauffage au bois, en tenant compte des 75.1% de rendement, va de 0 à 112,5m².
    Le degré d’isolation de votre pièce Une pièce mal isolée aura ainsi tendance à moins bien retenir la chaleur, entrainant une perte d’efficacité, contrairement à une pièce parfaitement isolée.

    Il convient donc, dans le choix de la puissance de chauffage de tenir compte de ce facteur qui peut vous pousser à choisir une puissance plus élevée que celle initialement souhaitée. De plus, l'isolation thermique permet à la fois de réduire vos consommations d'énergie de chauffage et/ou de climatisation et d’accroître votre confort.

    Mais ce n’est pas tout ! L’isolation est également bénéfique pour l’environnement car, en réduisant les consommations, elle permet de préserver les ressources énergétiques et de limiter les émissions de gaz a effet de serre.

    Ainsi, l’isolation thermique est intéressante en terme :

    • De protection de l’environnement
    • De confort
    • D’économies financières

    Sécurité : les précautions à prendre

    • Le poêle à bois ne doit pas être installé dans un endroit où il y a beaucoup de circulation.
    • Les objets en matériaux inflammables doivent être gardés à une distance d’au moins 1,5 mètres du devant du poêle.
    • Il en est de même pour les vêtements éventuellement mis à sécher devantle poêle.
    • Les enfants doivent être avertis que le poêle devient très chaud et qu’ils ne doivent pas y toucher.
    • Si un feu se déclare, dans un premier temps, fermer le porte de rechargement, et dans un deuxième temps l’arrivée d’air primaire et secondaire, puis communiquer immédiatement avec les autorités locales incendie (composez le 18 depuis votre téléphone).

    Comment utiliser de façon optimale son poêle à bois ?

    • Ne brûler que du bois sec, d’un minimum de deux ans de coupe.
    • Ne pas brûler de résineux (sapin) ou de palette.
    • Ne pas utiliser de combustibles minéraux solides (houille, charbon, etc.)
    • Il est recommandé de ramoner le conduit de fumée au moins deux fois par an (faites appel à un spécialiste).
    • Pour régler l’arrivée d’air, changer la position des venturis situés en façade du cendrier.

    • Pour se servir du poêle

    • charger le foyer de papier et de petit bois
    • allumer par la porte de décendrage et laisser l’entrée d’air ouverte au maximum quelques minutes
    • dès que le petit bois est enflammé vous pouvez charger avec des bûches.
    • Une fois le bois enflammé, régler l’entrée d’air comme voulue. Pour recharger le poêle, fermer complètement l’entrée d’air. Laisser le plus de cendre possible au fond du poêle pour garder la braise et faciliter le redémarrage.